|
Boutique en ligne
|
Espace Presse
|
Newsletter
|
Trouver un revendeur
 
  • Vous êtes ici : Actualités > Nos aventures > 100 000 KM en Panpan (Panhard 24BT)
  • 100 000 KM en Panpan (Panhard 24BT)

    Episode 03 : la préparation

    Pas facile de démarrer un marathon sans préparation. Jordan vient de s’en apercevoir, qui vient de déposer la mécanique pour faire un état des lieux indispensable. Explications.
    Miss Panpan a fini son "lifting" et, croyez-moi, elle en avait bien besoin. De fait, au démontage, on a pu mesurer combien un achat ne remplace pas un chek-up dans les règles. Voici donc les "quelques" galères qu’elle nous réservait :

    • fixation de proue tordue,
    • caoutchoucs de chauffage absents,
    • dépresseur mal réglé (on aurai dit un Kärcher àhuile),
    • turbine voilée,
    • allumeur dépourvu d’avance manuelle,
    • distribution mal calée,
    • carter de distribution non serré et monté àla pâte àjoint bleue !
    • courroie de turbine sous-dimensionnée,
    Segements dépareillés et surtout, segments de feu cassés.
    • deux jeux de segments différents d’un piston àl’autre ! Avec, un segment de feu cassé en plusieurs morceaux dans les deux cylindres,
    Ils ont monté ce qu’ils ont trouvé ! A gauche un piston àjupe non fendue, àdroite un piston àjupe fendue. Ben voyons !
    • piston gauche fendu, taille des gorges, hum, rien àvoir avec les cotes constructeur !
    • cylindre droit HS, présentant d’importantes et profondes rayures,
    • roulement de palier AV avec bague rapportée, HS,
    Contrôle de jeu au vilebrequin
    • jeu de bielle supérieur à6/100, 20 et 25/100 en jeu latéral,
    • carter moteur soudé sur la partie inférieure côté gauche (bielle cassée). Compte tenu du marquage au remontage, ce moteur avait déjàété démonté quatre fois avant notre intervention.
    • patte de fixation de boîte de vitesses HS,
    • cardans non conformes (2 gauches !),
    • câble de compteur monté àl’envers,
    • couple de marche AR HS,
    • synchros de 1re, 2e et 3e àchanger,
    • disque et roulement de moyeu sur le train AV gauche HS, étrier de frein bloqué,
    • fuite àl’étrier de frein côté droit,
    • lames de ressort inférieure et supérieure de PL17...
    Amortisseur de couple marqué

    L’autopsie est sans pitié, et le premier "exploit", c’est d’avoir réussi àne pas casser l’auto avant même d’avoir commence le test. A notre décharge, il faut préciser que, au départ, nous travaillions sur une autre 24 que nous restaurions, jusqu’àce que mon ami Jacky, mécano brillant, ne décède brutalement d’un accident de travail. Toute l’aventure était remise en question, et après avoir, un temps, envisagé de tout arrêter, nous avons décidé de nous retourner vers un véhicule "prêt àl’emploi".

    Ce que nous pensions donc avoir trouvé, sa couleur verte (espoir) laissant augurer le meilleur.
    Trop tard pour se plaindre ou reculer, Nénette (c’est son nom provisoire, mais si vous avez une autre idée, manifestez-vous, on fera un référendum pour la baptiser) va donc repartir, d’ici àla fin de la semaine, pour un usage normal, après son stage chez "le panhardiste masqué", passionné et fin metteur au point (je vous en reparlerai). Sans lui, l’affaire aurait capoté. Bêtement.

    Pour le moteur, j’ai donc finalement décidé de ne pas remonter une mécanique neuve, le test ayant pour but de démontrer la fiabilité d’un traitement de surface mécanique (le mien). Sur un moteur neuf, l’intérêt est plus que limité. Nous avons donc mis un moteur avec un vilebrequin présentant un jeu de bielles de 5/100 et un jeu latéral de 10/100. L’ensemble cylindre-piston a environ 25/30.000 km. On lui a juste offert une segmentation neuve et des joints neufs.

    Boîte de vitesses refaite àneuf.

    La boîte de vitesses, par contre, a été remontée "àneuf" (pignons, synchros, joints, roulements...). Cela permettra d’évaluer l’usure de la pignonnerie àla fin du test.
    Miss Panpan va donc pouvoir se roder en février, du côté de la Normandie, puis en Belgique et en Alsace. Le calva, les moules et la bière... Et moi qui suis au régime...




Le site internet TRI-DAN.NET est édité par JORDAN ENTREPRISE
EURL JORDAN ENTREPRISE au capital social de 7 500 € - SIRET : 444 450 100 00029 - APE : 292 H - TVA : FR 49 444 450 100
5, quai des gravières - 55800 Revigny sur Ornain - FRANCE - Téléphone : +33 (0) 3.29.76.37.04 - E-mail : contact@tri-dan.net
Edité par : JORDAN ENTREPRISE - Développé par : Olivier ROUET - Propulsé par : SPIP 3.2.1 [23954] - Statistiques : Google Analytics